Et que celle qui n’a jamais fait flamber sa carte bancaire dans les jolies boutiques de lingerie me jette la première guêpière.